Édito du Père Hermann – 28ème dimanche du temps ordinaire

         

28ème dimanche du temps ordinaire / Année C
(2 R 5, 14-17 / Ps 97 / 2 Tm 2, 8-13 / Lc 17, 11-19)

La gratitude

             Savoir dire merci, voilà un enseignement important que nous pouvons retenir des textes liturgiques de ce dimanche.

       Le simple mot « merci » que nous apprenons dès le bas-âge est un signe de reconnaissance envers celui qui nous fait du bien. Dans l’Evangile, dix lépreux ont imploré la pitié de Jésus. Ils voudraient être guéris de leur maladie redoutable qui les exclut de leur communauté.

        Ayant constaté leur purification, seul un d’entre eux est revenu sur ses pas en glorifiant Dieu. Il a fait preuve de gratitude envers Jésus qui lui adresse personnellement ces paroles : « Lève-toi et va, ta foi t’a sauvé ». C’est le même sentiment qu’éprouve Naaman qui a obéi à l’ordre du prophète Elisée.

           Puisse l’Esprit Saint nous aider afin que nous sachions nous émerveiller devant les bienfaits de Dieu, et que de nos lèvres jaillissent des chants d’action de grâce en signe de gratitude envers le Seigneur.

              Bon temps du Rosaire à toutes et à tous !

                                                                                                         P. Hermann BOKOVI