Édito du Père Hermann – 29ème dimanche du temps ordinaire

         

29ème dimanche du temps ordinaire / Année C : Semaine missionnaire mondiale
(Ex 17, 8-13 / Ps 120 / 2 Tm 3, 14-17 – 4, 2 / Lc 18, 1-8)

La persévérance dans la prière

          La nécessité de prier sans relâche est le message que la liturgie de ce dimanche laisse entrevoir. Tout chrétien doit savoir et aimer prier. L’Eglise ne cesse d’inviter ses enfants à ce devoir.

          La vie chrétienne rencontre bien des obstacles. Il est évident que toutes nos prières ne sont pas exaucées comme nous le voulons. Alors, comment se fait-il que Dieu semble parfois rester silencieux au cri d’appel de l’homme ? A quoi bon prier si tout continue comme avant ? Ces objections et douloureuses questions peuvent conduire au découragement et même à la perte de la foi. Comme les apôtres, nous ne sommes pas épargnés de cette tentation.

          Jésus nous exhorte à persévérer dans la prière. Dans la parabole qu’il raconte dans l’Evangile, il donne l’exemple d’un juge inique et vénal qui, pendant longtemps, est resté sourd à la requête d’une veuve. Mais sous l’insistance obstinée de la pauvre veuve, le juge finit par répondre pour s’en débarrasser.

          Si ce juge a pu répondre à la demande de la veuve persévérante, combien plus Dieu qui est Père de miséricorde répondra-t-il avec générosité à ceux qui l’implorent ! En ce mois du Rosaire, demandons le secours maternel de la Vierge Marie pour tenir ferme dans la foi au Christ.

          Prions pour les enfants qui vont professer solennellement leur foi à St. Gervais après demain et ceux qui l’ont fait dimanche dernier à Dangé St. Romain.

                                                                                                         P. Hermann BOKOVI